Quelle différence entre intérim et portage salarial ?

On pourrait croire que ces deux formes d’emploi sont similaires puisqu’elles sont souvent confondues, du fait qu’elles font également intervenir 3 acteurs : le salarié, le client, et l’entreprise intermédiaire. Mais détrompez-vous, le portage salarial et l’intérim n’ont pourtant pas grand chose en commun.

Un statut moins précaire que l’intérim

Alors qu’être intérimaire rime plutôt avec statut précaire, le portage salarial offre quant à lui une certaine stabilité. En effet, l’intérim se résume plutôt à effectuer des missions ponctuelles lorsque les entreprises ont des surplus d’activité ou besoin pallier l’absence d’un salarié malade.

portage salarial

Le salarié intérimaire dépend des missions que pourra lui trouver l’agence intérimaire, ce qui peut amener à de longues périodes d’inactivités, tandis que le salarié porté effectue lui-même ses recherches et peut répondre aux offres qui lui semblent intéressantes. Il gère lui même sa prospection commerciale. Seule la partie gestion administrative est gérée par la société de portage.

De plus, le statut de portage salarial permet de bénéficier d’une assurance responsabilité civile professionnelle qui couvre le salarié en cas de litige avec un client.

Un salaire tout à fait différent

La précarité de l’intérim n’est pas un gage de salaire mensuel fixe. Selon les missions et les entreprises, le taux horaire peut varier mais tourne majoritaire autour du Smic auquel s’ajoutera une prime de précarité. Toutefois certaines missions d’intérim requérant une expertise auront une rémunération bien supérieure au Smic, notamment lorsqu’il s’agit d’une mission nécessitant un profil rare.

Pour ce qui est du portage salarial, la rémunération est basée sur un taux horaire décidé par le porté lui-même selon son niveau d’expertise. La société de portage salarial n’a aucunement le droit de lui imposer un taux horaire.

Une autonomie à ne pas négliger

Enfin, dernier point et pas des moindres, il s’agit de l’autonomie. Lorsque vous êtes embauchés en intérim, vous êtes reliés hiérarchiquement avec l’entreprise intérimaire et ne devez pas rendre de compte au client. Dans le cas du portage salarial, vous êtes également lié à une entreprise tierce, mais que d’un point de vue administratif pour la gestion de la facturation.

Le reste de la relation commerciale avec les clients dépend entièrement du salarié porté.