Comment travailler en portage salarial ?

Le portage salarial peut être une occasion de travailler en toute indépendance et ce, sans avoir à se soucier des formalités administratives qui incombent aux autoentrepreneurs et aux créateurs d’entreprises. La question qui pourrait se poser est donc, comment travailler en portage salarial ?

Pour répondre à cela, nous verrons d’abord dans la première partie ce qu’est le portage salarial et dans la seconde partie, les manières de le faire.

Le portage salarial, qu’est-ce que c’est ?

Le portage salarial est une manière pour un indépendant de travailler en toute autonomie et ce, en facturant ses honoraires au nom d’une entreprise. Grâce à cela, il n’a aucun traitement administratif d’ordre fiscal, comptable ou même juridique à réaliser.

L’avantage principal du portage se trouve dans le fait qu’il garde le même statut qu’un salarié. Pour résumer, une entreprise « porte » le consultant et réalise une prestation auprès d’une autre entreprise (cliente), d’où découle un contrat commercial de prestation de portage salarial.

Suite à cela, un contrat de travail est conclu entre l’entreprise et le salarié porté (qui reste indépendant dans le choix et l’exécution de la prestation) et ce dernier est rémunéré par l’entreprise de portage salarial.

portage salarial

Quelles procédures pour se faire porter ?

Pour devenir un salarié « porté », il est tout d’abord nécessaire d’être un indépendant. Ainsi, si vous êtes un cadre expérimenté avec un projet d’autonomie, un salarié en reconversion professionnelle, un consultant ou un freelance, le portage peut-être une solution intéressante pour vous.

Pour se faire porter, il est donc important d’approcher une entreprise de portage salarial. Plusieurs de ces entreprises peuvent être contactées via Internet. Néanmoins, il sera nécessaire de réaliser une bonne analyse de ce que propose chacune d’entre elles. Vous devez donc vous assurer de la protection et des conditions propres à certaines de ces entreprises de portage avant de vous engager.

De même, le fait qu’ils appartiennent par exemple à un syndicat, vous permet de mieux vous protéger en cas de litige. L’entreprise doit aussi par exemple souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle afin de protéger ses employés.

Il vous faudra donc faire attention de vérifier tous ces détails afin de bénéficier de bonnes conditions de portage.